Le chemin de randonnée

 

 Oh! Toi, joli chemin de la région d'Artois

 Tu emmènes sûrement d'insatiables marcheurs

Tu musardes dans la plaine et flanes dans le sous-bois

 Offrant à tout regard, un décor enchanteur

 

 Sous le ciel gris parfois, et dans le vent cinglant

Ta nature généreuse offre de vraies merveilles

C'est ici le canal où glissent les chalands

Et là une clairière, refuge providentiel

 

Que de fois âme en peine et l'esprit embué

J'ai trouvé en foulant ta terre séculaire

Ces joyaux de la vie : calme et sérénité

Qui parfument et soulagent bien souvent la misère

 

Oui à chaque sortie, tu peins devant nos yeux

Des images suaves, des visions romantiques

Tel l'envol du héron vers l'infini des cieux

Tel l'attrait mystérieux d'une chapelle mystique

 

Ainsi durant des heures, le temps suspend son cours

Il dépose en nos coeurs, la joie et l'insouciance

Et donne à ces instants la clarté d'un beau jour

Pour affronter sans peur le gris de l'existence

 

                                                    Francis